Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2010

Ouvriers lorrains

ouvriers lorrains.JPG

19/10/2010

ça passe ou ça casse !

Ça passe ou ça casse : qui sont les irresponsables ? Les lycéens qui manifestent ou ceux qui spéculent sur un pourrissement de la situation et un retournement de l'opinion publique ?  

14/10/2010

La femme silencieuse

Silencieuse comme la pierre
Tu dors, ô femme sans visage
Dessus ton père,

Toi qui n’as plus de voix, plus d’âge
Sur le marbre une seule image
Un seul sourire

Et la douleur de ton absence.
Le temps a saupoudré tes rires
De silence.

 

A ma Grand-Mère

06/10/2010

Café ?

Ce matin n'est pas blême
Plutôt lumineux
De l'or dans les persiennes
Du bleu dans tes yeux,
Je prends mon café crème
Les yeux dans tes yeux
Il est très fort, je t'aime
Un sucre ou deux ?

20:57 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

03/10/2010

Automne

Un automne trop chaud
Décalé
Sous un ciel trop bleu marchent
Des filles encore trop belles
Je ne vois que les feuilles dorées
Aux pieds des mirabelliers
J’entends les grues argentées
Bavardes comme des pies
Et le délicieux glouglou des fontaines
Place Stanislas

16:09 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

29/09/2010

Sarkozy vu des Etats-Unis...

 

une newsweek.JPG

SANS COMMENTAIRE...

 

19/09/2010

Une balade étretataise

 

 

 

Des sentiers de cendres et de braises
Tes pas dans mes pas ou l’inverse
Blanches falaises

Dans tes yeux et dans tes promesses ;
Le vent salé qui nous transperce
Le ciel est noir.

Dans cet hôtel de quatre sous
Les fruits de mer sont des phares
Aux reflets roux.

 

 

 

19:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

12/09/2010

Enfant

Photo 046.jpg

03/09/2010

Ombres

Voyez-vous l'ombre sous ses yeux
Sous ses beaux yeux, voici le temps
Qui mousse un peu

A peine. Un jardin d'enfant
A peine. Quelques printemps
Le sentier noir

Tes petits pas sur les graviers
Ta main que j'effleure au hasard
Tes petits pieds.

14:25 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

30/08/2010

Temps

Prenez le temps il est précieux

Comme ce vers que j’ai rimé

Avec tes yeux

 

J’ai pris le temps pour mieux t’aimer

Silencieux il a filé

Sur le chemin

 

Depuis j’ai peur du sentier noir

Je ne compte plus les matins

Ni les soirs.

21:44 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

25/08/2010

Le café des Jours

Dans le café des Jours

Chantent les resquilleurs

Sur les zincs qu'on laboure

 

Et sous les vieux plafonds

On tisse des fumées

Comme des abat-jour

 

Les bouches font des ronds 

 

17:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

24/08/2010

Etoiles

Dans la lune
Et si loin 
Des étoiles

22:20 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

21/08/2010

Marie

jj.jpg

30/07/2010

Zinc

Tandis qu'assoupi, un vieillard
ronflait sur le zinc,
s'élevait la triste complainte
du café noir.

Coeur déconfit, brouillard
le client matinal,
accrochait de pauvres regards
au plafond sale.

05/07/2010

Au ciel


Au ciel quelques printemps s'accrochent
Quelques bleus à l'âme, à la croche
S'en vont fleurir ton firmament.

22:42 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

25/06/2010

L'insulteur de Sarkozy

35 heures de travaux d'intérêt général pour l'insulteur de Sarkozy mais rien du tout pour le raciste Hortefeux... Selon que vous...

02/06/2010

Pourquoi pas 5 ?

Pourquoi 1 ? Ajoutons cinq élèves par classe, nous pourrons ainsi supprimer 50 000 classes et faire des économies. Ces gens sont devenus complètement dingues. (Pourquoi pas dix d’ailleurs… ? 100000 classes…)

24/05/2010

Enfant

 

IMG_0001.jpg

 

 

18/05/2010

Enfance

Etait-ce une nappe blanche

Sur laquelle on dessine

Un dimanche

 

Tout s’est perdu on devine

La table et la cuisine

Un enfant

 

Les bains trop chauds et la nuit

La radio qu’on entend

Et la pluie.

18:06 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2010

Glycine

La glycine que j’ai plantée

Anémique et Lorraine

S’est enroulée comme une chaîne

Aux barreaux des années


Quelques fleurs ont ressuscité

Mauves aux reflets d’ivoire

Entre le myrte et mes pensées

Pousse le sentier noir

23:09 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

05/05/2010

Le sentier noir

Je me retourne, ô combien
sont partis sur d'autres chemins
oui, combien ?

Je ne suis pas seul mes enfants
sont des pierres que j'ai déposé
sur d'autres chemins

Je me retourne, sans y croire
je vois un enfant qui ressemble
Au sentier noir.

00:02 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

22/04/2010

Quelque part dans Nancy

 

S7001347.JPG

 

 

S7001348.JPG
S7001346.JPG
S7001345.JPG

 

 

14/04/2010

Avril

Donc, dans ton manteau de pluie
Tu passais sans me voir
Un sourire accroché au pli
De tes lèvres d'ivoire

Avril et toute l'eau du monde
Roulait sur mes épaules.

21:49 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

28/03/2010

Coeur

Tu sais que le bois, ça a un coeur ?

Alors pourquoi tu l'as brûlé ?


Marie (Bientôt 6 ans)

19:22 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

20/03/2010

Vote

Peuple de gauche (quoi ?), demain, finissons le travail !

Peuple de droite, restez chez vous (SVP).

15/03/2010

Il

Je songe il est tard ton chemin

Noir ourlé des ors de l'automne

Assassin

 

Tandis que les adieux sonnent

Même pas un refrain en somme

as-tu peur

 

Ce qui reste à peine l’écume

De ta vie

Dans la brume

21:25 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2010

Bohème

Ma bohème fut vide 
Sans éclat ni Pont-Neuf 
Mes poches étaient solides 
Et mon pantalon neuf... 

Mon ciel à la maison 
Ne portait pas d'étoile 
Mais la mouvante toile 
Des ombres d'un plafond... 

Et j'allais infidèle 
J'allais sous la grande-ourse 
Mais jamais sous le ciel 
je n'ai suivi sa course.

 

23:35 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

22/02/2010

Autoportrait viennois

auto1.jpg

18:38 Publié dans Bidouille | Lien permanent | Commentaires (1)

07/02/2010

Voix

Les voix disparues

Et vos pas enfouis

Dans ces voix

13:15 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2010

La morte amoureuse

La morte amoureuse aux bras blancs

A les yeux injectés d'amour

Et de sang


Au bord du lit dans ce séjour

Entre la mort entre le jour

Elle sourit


La séductrice aux lèvres rouges

Dépose un long baiser rubis

Comme une louve

 

 


22:45 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)