Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2021

Satan

IMG_20210103_161125.jpg

02/03/2021

Arbres

                         Des arbres,
Comme on écrit l'azur.
Des arbres gigantesques
Au dessus des visages
Et par-dessus les toits.
Des arbres qui vont dormir
La tête dans le brouillard.
Et les badauds en feu
Qui passent sans les voir,
Un coup d'œil vers la Seine
ou vers un soupirail.

17:35 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

02/01/2021

.

Je paierai sans contact des baisers de dentelle

Les masques tomberont et sous la guillotine

Quelques têtes tranchées rouleront sous le ciel

Les yeux grands ouverts, les lèvres purpurines,

Hurlantes comme hurlent les foules démasquées

Ames sans queue ni tête et femmes désossées

Nous hurlerons comme hurle un enfant déprimé

Devant des flutes amères au cristal ébréché,

Et tous ces hommes vagues dans de vagues ruelles

Tous ces invertébrés sous un triste soleil

Tous ceux qui vont mourir vous saluent bien bas,

J'attends, tout se referme, et les villes joyeuses

Les bars, les chiens, les hommes ont des rides qui creusent

Des canaux où s'en vont, nos amours et nos rats.

02/12/2020

L'autre

J'aime ces couples là
Qu'on n'imagine pas
Une main sans l'autre,

Ceux qui traversent la vie
Les pas dans les pas
De l'autre,

Ceux qui n'ont jamais froid
Ceux qui ne doutent pas
De l'autre,

Ceux qui ne parlent pas
Sinon avec les yeux
De l'autre,

Pourtant quand il est tard
Et qu'on presse le pas
De l'autre,

Les mains que l'on déchire
Les pas perdent les pas
De l'autre,

Pour la première fois
On est seul dans ce monde
Sans l'autre.

23:14 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (3)

20/11/2020

Automne

Compter les années
Le printemps m'est cher
Pas plus qu'un été
Pas moins qu'un hiver
L'automne ?
Une méchante saison
Des pas qu'on abandonne
Quelques frissons.

20:48 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

31/10/2020

Professeur Paty

Quand on aime, on ne compte pas
Minute de silence
Pas plus. Bientôt, on oubliera
Cette tête qu'on tranche.

Petit hommage, petit homme
Minute de silence
Professeur Paty que l'on gomme
Tête que l'on retranche

Quand on aime, on ne compte pas
Mais silence, une minute
Silence, les couteaux sont là
La lâcheté les affûte.

17:29 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

23/10/2020

Couvre-feu

Nos rues seront comme nos jours
Tristes et noires comme nos nuits
Et nos amours

Du couvre-feu au couvre-lit
On aimera à la folie
Presque personne

Le vent déposera les feuilles
De cet interminable automne
Sur des cercueils.

18:24 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

20/07/2020

Sentier noir

Les âmes en déroute
S'en vont main dans la main
Cheminant sur les routes
et le long des chemins,

Mais les sentiers sont noirs
Tu peux toujours marcher
Tout au bout, c'est le soir
et la fin de l'été.

22:26 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

27/06/2020

Winter

I'm making some headway, but it doesn't matter.
I can already feel the end coming
She takes me away

She takes me away and it's in vain...
That I'm finally resisting
I open my door

It's very cold on your way
oh season, very cold, at the end
Winter is taking me away.

13:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

24/05/2020

Autoportrait

masq2.jpg

14/05/2020

Masqué

Je ne suis qu’un homme masqué
Mes pas se sont perdus
Entre printemps et été
Dans mes rues
Qui me rendra mes sourires
Derrière ces masques bleus
On ne peut pas tout dire
Avec les yeux
Je ne suis qu’un homme masqué
Sans but, sans face
Entre printemps et été
Je passe.

14:31 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

13/04/2020

April

So, in your rain coat
You were passing by without seeing me
A smile clinging to the fold
From your ivory lips

April and all the water in the world
Rolled on my shoulders.

17:44 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

14/02/2020

MYODESOPSIES

Dans les yeux, des filaments
Comme des routes
Naviguent dans les courants

Plus jamais je ne verrai
Le ciel bleu
La lumière d'un été

Juste un filet qui retient
Des perles noires
Dans des yeux bruns.

16:33 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

06/12/2019

Satanas

IMG_20191110_115159.jpg

16/11/2019

Fleurs

J'ai vu les fleurs de septembre
Celles que l'on arrose jamais
Fleurir comme à regret
Le long des sentier noirs
Et j'ai marché, marché
Mais je n'ai pas cueilli
Ces fleurs incandescentes
Sous la rosée du soir.

11:42 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

07/11/2019

On est vieux

La nuit a rattrapé le jour
On se lève un matin
Le vent mauvais balaie faubourgs
Et chemins,

Le temps a rattrapé le temps
On se lève, les yeux
Cernés ; on le sait, on le sent
On est vieux.

00:11 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

26/10/2019

Sans vous

Je sais, le triste venin
Le noir baiser des lendemains
Le chemin noir
Je touche les eaux grises
Au bord, une maison
Vague et indécise
Je sais vous n’êtes plus là
La planète tourne
Sans vous.
Bientôt sans moi.

12:47 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

13/09/2019

Autoportrait

Sans titre 1.jpg

31/08/2019

Août

Couchée sur les tomettes rouges
Tes yeux gris fixent le plafond
Rien ne bouge,

Béziers dort ; je cherche à tâtons
Une jambe, un visage, un nom
Une inconnue,

Sur le sol frais où tu reposes
Tes bras, tes jambes à demi-nus
Prennent des poses.

 

La boucle est bouclée.

10:26 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

09/07/2019

Juillet

Les jours déclinent
Ô frissons d’automne
Regrets, regrets... Et pas qui frissonnent
Has-been.

14:09 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

18/06/2019

Juin

Sur le tarmac derniers élèves
Les fenêtres sont entrouvertes
Sur quelques rêves
 
Liste des noms liste des pertes
Le billet n'a ni queue ni tête
Plus que des chaises
 
Absent absent absent absence
Déjà des cendres sur la braise
Bonnes vacances.

10:46 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

25/05/2019

Mai

Au mois de mai de mes amours
Au mois de mai qu'il faisait bon
Et clair le jour,

Quand j'allais par inclinaison
Cueillir à la tendre saison
Quelques printemps,

Il m'en souvient, mais l'horizon
Portait les embruns frissonnants
D'autres saisons

 

11:45 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

23/04/2019

Avril

Donc, dans ton manteau de pluie
Tu passais sans me voir
Un sourire accroché au pli
De tes lèvres d'ivoire

Avril et toute l'eau du monde
Roulait sur mes épaules.

10:03 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

03/03/2019

Mars

Ceci est un mot d'amour automatique, merci de ne pas y répondre.

00:23 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

17/02/2019

Février

Le soleil s'est couché, il neige
On repousse la paperasse
Pas les rêves
 
Dehors les visages se froissent
Sur la vitre veinée de glace
Un dessin
 
Des petits doigts de petits d'hommes
Ont tracé de curieux chemins
Longs et mornes.

15:30 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

04/01/2019

Janvier

Dans la neige, des petits pieds
d'enfants. Il neige sur la ville
des regrets
 
Le flot des voitures immobiles
quelques flocons s'en vont tranquilles
sur les toits
 
Je ne trouve plus mon chemin
Pas même le son de ta voix
Plus rien

11:59 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

09/12/2018

Décembre

Ce matin nous nous aimions un peu
Tandis que les toits étaient blancs
Et venteux
 
Dans la brume dehors j’entends
Les feuilles folles et les enfants
Et les années
 
Tandis que les toits étaient blancs
Ce matin nous nous sommes aimés
Comme avant.

21:37 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

28/11/2018

Novembre

Voici les chagrins de novembre
Les brumes recouvrent les filles
Les chats tremblent
 
Le ciel est bas, blanc et gris
Les jardins de novembre aussi
Allées d'ambre
 
Il pleut tout au bout de ma rue 
Voici les chagrins de novembre
Suspendus.

14:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

28/10/2018

Octobre

Octobre bredouillant septembre
Matin glacé, soleil d'été
Fossé d'ambre

Que cherches-tu dans ces forêts
L'ombre amère des jeunes années
Qui nous blesse ?

Parmi les feuilles un peu folles
Regarde bien, elle s'envole
Ta jeunesse.

 

13:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

09/09/2018

Septembre

Septembre et tout s'enfuit déjà
Les enfants sont plus grands, plus sombres
Plus loin, je crois

Ils s'éloignent dans la pénombre
Leur regard est celui des ombres
Des inconnus,

De la multitude qui danse
De celle qui sourit et tue
En silence.

13:03 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1)